Comment ouvrir son cabinet de psychologue ?

Vous êtes diplômé ou vous avez pris la décision de quitter votre poste pour vous lancer en libéral mais vous ne savez pas comment ouvrir votre cabinet de psychologue ? Vous êtes au bon endroit ! Il y a quelques années maintenant, j’étais comme vous, je venais d’être diplômé, j’avais trouvé un travail à la PJJ mais au bout de 6 mois, j’ai tout quitté pour m’installer en tant que psychologue libéral. Je vais donc vous partager mon expériencer dans cet article mais surtout, je vais vous donner toutes les étapes à suivre pour ouvrir son cabinet de psychologue.

DÉFINIR SON PROJET

comment ouvrir son cabinet de psychologue

La toute première étape, qui peut vous sembler logique mais qui n’en reste pas moins importante : c’est de définir au mieux son projet.

Tout d’abord pour savoir comment ouvrir son cabinet de psychologue, il faut définir son activité dans les moindres détails parce que ce sont ces petits détails qui vont vous guider pour la suite. Souvent, ce que les membres Ose ton lib me disent c’est « je veux ouvrir mon cabinet libéral« . Oui, évidemment ! Mais c’est-à-dire ? Que veux-tu vraiment et comment le veux-tu ?

Il est important de déterminer son projet pour savoir où aller. Sinon on se perd ! Ainsi, il est indispensable de bien discerner ses besoins, ses envies, ses limites pour que vous puissiez réaliser votre projet dans les meilleures conditions. N’hésitez pas à faire une liste.

Pour commencer, je vous invite à définir votre expertise, car être psychologue en libéral c’est trop large ! En faisant ça, vous allez pouvons identifier quelle population vous ciblez, les problématiques avec lesquelles vous êtes à l’aise, les outils que vous maitrisez, etc. Tout ça va vous servir pour la suite !

En vous posant ces questions, vous allez être plus à l’aise pour avoir des cartes de visite claires et synthétiques qui facilitent les échanges avec les professionnels dans les alentours.

DÉFINIR SON LIEU

La plupart du temps, on pense que l’on ne peut pas ouvrir son cabinet de psychologue s’il y a beaucoup de psychologues aux alentours. C’est FAUX !

Aujourd’hui, on fait face à une forte augmentation du nombre de consultation et les psychologues libéraux peinent à répondre à la demande.

De ce fait, vous pouvez vous installez où vous le souhaitez, la concurrence n’a aucune importance, il y a de la place pour tout le monde, je vous le garantis ! 

Si vous souhaitez vous installer en libéral, je vous invite à suivre vos envies et à répondre à cette simple question : « dans l’idéal, où aimerais-je ouvrir mon cabinet ?« .

Définir son lieu d’exercice est une étape importante pour savoir comment ouvrir son cabinet de psychologue. Ca vous donne une direction à suivre pour effectuer vos recherches de local dans un second temps. 

Puis, demandez-vous dans quel type de local vous souhaitez vous installer en libéral : plutôt un cabinet individuel ou pluridisciplinaire ? Une maison de santé ou en téléconsultation ?

Lors de l’élaboration de votre projet, il n’est pas nécessaire d’avoir déjà pris une décision fixe mais il faut être conscient des diverses possibilités et avoir une direction.

>> Pour en savoir plus, lire l’article « Ouvrir un cabinet de psychologue libéral : le choix du local » <<

CONNAÎTRE LES DÉMARCHES

Une fois que votre projet est clarifié et détaillé, il est temps de passer à l’étape 2 : les démarches.

Savoir comment ouvrir son cabinet de psychologue passe par la connaissance des démarches juridiques, légales et administratives pour s’installer. C’est indispensable !

Tout d’abord, si vous n’êtes pas enregistré à l’ARS (l’Agence Régionale de Santé), il vous faudra le faire afin d’obtenir votre numéro ADELI, sans lequel vous ne pouvez exercer.

Puis, il sera nécessaire de faire un tableau prévisionnel afin de choisir le meilleur statut juridique : autoentrepreneur ou entreprise individuelle déclaration contrôlée.

Attention : ce calcul est essentiel et je vous déconseille de sauter cette étape en pensant que l’autoentreprenariat est le meilleur statut ! Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à participer au prochain webinaire gratuit en vous inscrivant ici.

Une fois que vous avez fait la liste de toutes vos dépenses et recettes, vous saurez quel statut est le plus avantageux pour vous. Vous pourrez donc faire les démarches auprès de l’URSSAF pour vous déclarer et obtenir votre numéro SIRET.

>> Pour en savoir plus, lire l’article Les démarches pour s’installer en libéral. <<

RÉFLÉCHIR À SON BUDGET

La question du budget est très importante lorsqu’on se demande comment ouvrir son cabinet de psychologue, vous imaginez bien ! Dans la formation Ose ton lib, j’accompagne individuellement les psychologues à budgétiser leur cabinet, à anticiper toutes les charges sociales, à connaitre le montant exact de leur impôts afin qu’ils n’aient pas de surprise. S’ils ont un doute ou qu’ils ont besoin d’être rassuré, je suis là et on prend le temps de regarder ensemble ce qui leur pose question.

Avant de se lancer en libéral et de ne pas mettre la clé sous la porte la 2e année, il est important d’anticiper. Un tableau prévisionnel en amont est donc essentiel, même si vous n’avez pas tous les montants exacts, ça vous donnera une direction et vous saurez à quoi vous en tenir. Ce que je conseille, c’est de faire 3 tableaux prévisionnels : 1 dans le pire des cas, 1 dans le meilleur des cas, et 1 autres qui est la moyenne des deux. De cette manière, vous êtes bien préparés.

En général, les premiers mois, il est difficile de se faire un salaire et les recettes sont minces. Il est donc nécessaire de l’anticiper dans votre budgétisation.

>> Voir ma vidéo « Mon installation en libéral » <<

SE FAIRE CONNAÎTRE

Installation psychologue en libéral

Maintenant, passons à la dernière étape : se faire connaitre. Il existe de nombreux moyens pour se faire connaître et se créer une patientèle.

Dans un premier temps, vous vous devez de créer un site internet. Créer un site internet est l’un des éléments les plus importants pour se faire connaître et se créer une patientèle ! 

Auparavant, c’était le bouche-à-oreille qui fonctionnait mais aujourd’hui, à l’ère du numérique, c’est internet qui a pris le pas. Donc si vous souhaitez vous installer en libéral et vous faire connaitre créez votre site internet !

Puis, je vous invite à aller à la rencontre des professionnels, vous présenter, parler de votre pratique, etc. C’est un très bon moyen de commencer à vous faire connaître et de créer un réseau de professionnel avec qui vous travaillerez.

Enfin, il vous faudra travailler votre référencement. On vient de le voir, avoir un site internet est indispensable mais une fois qu’il est créé, il faut le rendre visible. Et ça, c’est pas une mince affaire ! Donc créer son site c’est bien, mais le référencer c’est mieux.

Google est une plateforme qui permet de bien référencer votre site selon certains mots-clés. L’idée est donc de travailler le référencement de votre site internet pour mieux se faire connaitre en tant que psychologue libéral. 

>> Pour en savoir plus, lire l’article « Comment se faire connaitre en tant que psychologue libéral » <<

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *